Commune Romanel-sur-Lausanne

Armoiries

Origine du blason
En 1896, des 388 communes du canton de Vaud, un petit nombre seulement possèdent des armoiries; ce sont presque exclusivement des villes et des bourgs.
Il n'y a rien là qui doive étonner : l'usage des sceaux, de bannières, et par suite d'armoiries, suppose des institutions politiques et des franchises dont les communautés urbaines furent longtemps seules à jouir.
Le blason est un signe distinctif d'autorité et d'autonomie.

Adoption des armoiries de Romanel-sur-Lausanne
Les armoiries de Romanel-sur-Lausanne, de gueules à la fontaine d'argent, au chef du même nom, ont été créées dans les années 1920 sous l'impulsion du canton.
Elles ont été adoptées en 1930.

Choix du blason
Choix des couleurs
Les émaux (couleurs) de gueules (rouge) et d'argent (blanc) rappellent que le territoire relevait jadis de la seigneurie de Lausanne et que les hommes marchaient sous la bannière de la Palud. Les armoiries de la ville de Lausanne De Gueules au chef d'argent - rouge et la partie supérieure blanche - datent de 1145.
Choix du motif
La fontaine héraldique symbolise les sources alcalines de Romanel-sur-Lausanne, connues déjà anciennement; oubliées puis retrouvées en 1879 à proximité du village, elles furent baptisées «Source Providence».

Les différents projets
Différentes esquisses ont été réalisées en vue du choix des armoiries communales. Il y eut de nombreuses prises de positions avant d'arriver au choix définitif. Ces projets se groupent en trois catégories :
* les variations autour des sources de Romanel-sur-Lausanne
* les variations agricoles…
* et les variations sur le thème du sobriquet des villageois de Romanel-sur-Lausanne

Armoiries non retenues