Actualité

Toutes les actualités

Lutte contre les chenilles processionnaires du pin

Compte tenu du risque pour la santé de la population, nous vous rappelons les risques liés à la présence de chenilles processionnaires et les mesures de précaution à respecter. 

Informations générales sur les chenilles processionnaires

Les poils des chenilles processionnaires du pin possèdent des propriétés urticantes qui peuvent provoquer des troubles ou des réactions allergiques (œdèmes, démangeaisons, asthme, etc.).

Les chenilles processionnaires font partie de notre environnement naturel et leur développement est vraisemblablement inéluctable, compte tenu de l'évolution du climat. Il n’est donc pas envisageable de les exterminer complètement.

L’évolution des populations de chenilles processionnaires se manifeste de manière graduelle, l’insecte pouvant pulluler 1 à 3 années de suite. Entre deux culminations, parfois espacées de nombreuses années, les chenilles sont discrètes bien qu’elles puissent apparaître localement.

Les chenilles sont dangereuses durant un court laps de temps. Pour éviter les problèmes, il faut les détruire quand elles sont dans leurs nids ou installer des pièges écologiques (méthode de lutte), avant qu'elles ne se réveillent de leur repos hivernal.

Méthode de lutte

La lutte mécanique est la méthode de lutte recommandée. Elle doit être effectuée dès l’apparition des nids et avant le 30 janvier. Elle consiste à :

  • couper les nids au sécateur et à les détruire par le feu, ou
  • installer des pièges écologiques, le contenant avec les chenilles est ensuite brûlé.

Les ouvriers chargés de leur élimination doivent se protéger en mettant des gants, un masque et des lunettes de protection, ainsi qu'un foulard autour du cou.

Si vous constater la présence de chenilles processionnaires du pin sur votre propriété, nous ne pouvons que vous encourager à prendre toutes les mesures nécessaires afin de les éradiquer. N'hésitez pas à consulter les documents ci-dessous ou le site internet de l'Etat de Vaud qui renseignera davantage sur ce sujet.

Le processionnaire du pin entre en action dans nos forêts 

La processionnaire du chêne : ne touchez pas aux chenilles !